Avertir le modérateur

08/04/2008

Votre prof de rap

Vos textes pour Kery James:


Par Adèle:

Villiers ma Belle
 
Qu’arrive-t-il à tous ces gens ?
 
Ils se les jouent méchants
 
Et c’n’est pas bien brillant
 
Sur ton corps si fragile
 
Ils répandent toute la cendre
 
Ils s’assèchent tel l’argile
 
Et qui peut donc te défendre
 
Qui peut donc leur apprendre
 
A mieux te comprendre
 
 
 
[Refrain]
 
Villiers ma  Belle
 
Par tes  rebelles
 
Quand vient  l'étincelle
 
Tu subis les  séquelles
 
Ton visage est  marqué
 
Par des bandes  masqués
 
Qui croient  justifier
 
Le droit de  condamner
 
Les gens de ton  coeur
 
A leur vaine  rancoeur
 
 
 
Flic ou voyou, chic ou ripou
 
Tout le monde a tort
 
Que sauvons-nous ? Qui pouvons-nous ?
 
Même les grands frères tombent d’abord
 
 
 
Ils cassent pour  vibrer
 
Pensant juste  s'révolter
 
Ils font pleins de dégât
 
Et passent direct dans les médias
 
Et la presse paresseuse
 
Engraisse en bête causeuse
 
Des conflits sa  ns  espoir
 
Pour blancs, beurs, noirs
 
 
 
Villiers ma  belle
 
Ce sont les  rebelles
 
Qui veulent te  détruire
 
Quand tant reste à  construire
 
Qui vont tous nous  nuire
 
Et tous nous faire fuir
 
Quand tout casse, empire
 
Comment peux-tu  embellir ?

[Refrain]
 


Par Karim

titre: CHEZ NOUS
 
1er couplet
 
Chez nous ya rien delegant, pas d' holligans
Pour rapporter les francs, bokou d' freres nezite pas a porter les gants
Payer les frais divers, chez nous c souvent difficile
Ici l' deal s' pratik meme en periode de froid d' hiver
Combien s' foute de nos vies, pour eux nos morts sont k' des faits divers
A leurs yeux rien n's'passe, alors ka l' heure ou j'te parle j' suis space men
Et dans la rue on s' entretue enkore komme des specimens
J' suis pas devin, mais a voir aujourd'hui, facile, j' devine les lendemains
Tant d' choses nous fascine, et on a rien k' du vent
Rien n' dure, et dans c' ke j' dit, ya rien d' divin
On vie sous l' joug de la mort, komme la nuit sur l' jour
De l' amour, dans mes textes, c rare frero, komme dans les rues d' nos jours
Et y' en a marre, faut faire kelk' choz pour nos ruelles,
Avant k' on ne puisse plus l' faire,
Ici la mizere prolifere, le maire en profite, en tire profit
Alors dit moi kommen rester poli et fiere
Kommen prendre la meilleur filliere
Et puis k' ils aillent s' faire avek leurs police
Kan ils enferme mes freres, konfisk nos biens et surveille nos komptes fisko
C l' fiasko, on s' fit a koi ?!
Surtout pas aux filles, aux fliks, ki nous plonjrai au fond
On reve de pillier l' brinks, mais on s' mefit d' tout
Komme lors d' une transaktion d' billets d' un konvoyeur d' fonds
Mon souhait, pauvre ou blinder, sortir indem d' se merdier
Idem pour "les autres", et cesser de s' faire embarker
Le kotidien des miens, c pas la joie ou tres peu,
Attirer par l' argent, parfois intrepide
On trebuche mank de chance,
Nos vies, bankal komme un trepied
Komme Tony tu veut tenir l' monde par les kouilles
Mais c l' kartier ki nous tien par les pieds...
 
REFRAIN (2 fois):
 
Chez nous,
On tourne en rond, on tombe en ruine komme nos H.L.M
On veut des rond, la vie de reve s' achete pas en vendant l' H et l' herbe
Chez nous,
Combien on lacher leurs kartable, rien k' sa s' kartonne
Veulent pezer des tonnes komme Tony et Mani dans skarface


Par SÄD, le sans pseudo:
""  Y'a pas d'âge pour rimer, pas d'âge pour frimer, pour dealer, être enfermé ou même tué...""
 
Texte 1 :
 
Chui comme cette flèche qui perd sa cible
comme cette balle qui trouve pas de victime
comme cette clef dans la mauvaise serrure
j'ai pa juré sur la bible j'balance des rimes
avec un air pur...
Sur ce texte jbloque mon cerveau plante
et mon coeur s'embrouille
j'ai l'ampoule mais pas la douille
chui dans le noir et jvois rouge,
j'apperçois cette lumiere blanche
plus d'espoir faut que j'bouge
compte créditeur mais coeur débiteur
jveilli et la solitude me fais peur
pas d'vrais ami juste des gratteur
mon coeur se décime
le cerveau fait des "dream"
ma main les dessine
considerant ton absence comme un crime
petit a petit j'massassine
j'avance dans ces lignes et ça devient dur
dur de te voir t'éloigner sans un signe
pacte avec le diable pour toi si le faut j'signe
j'aimerai ce futur qui ressemble au passé
et m'dire que tout c'qui c'est passé n'est pas à éffacé
il m'faut cette dose d'amour comme cette dose de C.C
j'ose esperer pour toujours, ne jamais cesser
aimer avec le coeur et pas le cerveau
Dieu sait combien il a servi
peut-être trop ou pas assez pour ma survie
j'joue pas le bad boy j'enleve la casquette et l'survet
pour te dire à quel point j'regrette
j'me sens vidé comme un chargeur sans balle
comme un psyko qui s'emballe sans blague
j'sens c'flingue et cette seul balle,
l'amour fait du bien mais a creer l'mal
regarde moi chui si pâle, j'ai niké l'ambiance musical,
bientot dans le bloc chirurgical, jferai mes adieux à ce monde animaaaal....
 
texte 2 :
 
J'aurai aimé être footballeur
Mener la balle, la belle vie et être fou d'bonheur
J'ai qu'mon stylo pour seul arme
mon encre puisé dans mes larmes
pour compter une vie amer
Dieu m'a pris mon père
J'me raccroche à ma mère
un mal être... mal de l'air... manque de l'être
j'retranscris ma vie par les lettres
même si je sais qu'on fond la mort m'a envoyé sa derniere lettre
Le coeur à terre, mon coeur se terre
une bouche qui en fini plu d'se taire
l'âme partis loin de cette terre
écoute cet air......SÂD le solitaire
Solide jusqu'en enfer qu'on m'y enferme
Chui qu'un sperme avec des cernes
Ma vie? une mise en scène mise sous scéllé
Le pied sur la sellette
j'attend qu'on mdise c'est l'heure
alor jpartirai sans un salut
Pour une vie sur ma vie jpaierai cash
regarde quand je souris y'a souvent une larme qui s'y cache
Les secondes passent et le crash sera trash se raproche
et tu vois rien venir comme ce rat dans tes poches
Et jme demande comment tu seras devant mes proches......
 
Texte 3 :
 
Ca sprend pour superman, l'invicible cible
ca pleure kan ca a super mal joue pas les cho imbécile cile
ca rap sur les chattes
ca baise dans les tcharts
ca drague sur le tchat
et ca braques pour les rates
Dans le rap chui comme un dictateur
quand j'rap dis qu't'as peur
mais me dit pas qu'tu rap
 ( on ta dit que chui )
Violent jusque dans mes texte texte
mon rap c'est un uppercut que jdébloque
cherche pas tu peut pas m'test test
 ( Apprécie)
Un rap illégal propre et net
j'fais ça comme un proxenete
comme un pro faut qu'ça pete
quand jlache l'impro fo qu't'arrette
 ( mais surtout)
Quand tu parle respire pire
Quand je rap respecte pecte
quand jarrive tu t'tire tire
de la rime chui l'architecte et
Braqueur de M.I.C
cherche pas la rime juste que tu sache qui c'est
S.Ä.D le sourire et la larme larme
Le soupire et la lame lame
comme ce mec qui s'arme mais sans un sou
le rap et ses lyrics pour seul atout
pret a tout sacrifier pour un trone
on prone le sacre plus l'âge d'arracher des sacs
S.Ä.D comme le sel sur la plaie plaie
comme c'gas qui s'saigne sur la play' play'
cherche pas la rime j'veux que tu sache qui c'est c'est
S.Ä.D...S.Ä.D...S.Ä.D...S.Ä.D...S.Ä.D...S.Ä.D...S.Ä.D...S.Ä.D...
 
Et un petit clash pour finir... (âme sensible heuuu dsl)
 
A c'qui parait mes textes sont trop poétique
j'ai pas d'éthique un seul tic
porter l'étiquette du boulevard
j'donne pas mon boul conar
c'que j'dis c'est c'que j'ressent tout au fond
pendant qu'toi tu la sent bien profond dans ton fion
j'y met le feu et le doigt
situation bien complexe pour toi le sexe c'est avec tes 5 doigts
on sait même pas si tu t'branle ou si tu t'met des doigts
encore moin si tu la donne ou si tu la reçois
alors quand j'déboule ouvre tes fesses et tais-toi
ouvre la bouche que si tu veux sucé une bite plus rapide que Cissé
et si c'est pour autre chose ce sera mon sperme en mission
faut que t'apprenne pour parlé faut demandé la permission!




RETOUR AU BERCAIL par Pac'ino:

Ici, tout semble plus facile, tout parait plus beau,
mais je vois la France s'éloigner derriére le hublot,
j'ai quitter mon pays pour fuir la misére,
ce ne fut qu'un simple aller-retour en enfer,
à peine les pieds posés au sol j'ai étais arrêté,
malmené, menotté, par les autorités,
j'ai rejoint des sans papiers au regards attachants,
entasés dans un gymnase, expulsés a Cachan,
j'ai cru en ma chance, j'ai toucher du bois,
j'ai prier, j'ai même pu toucher mon rêve du doigt,
j'ai cru pouvoir avoir un salaire et un toit,
j'ai voulu croire que n'importe quel homme avait des droits,
j'étais le seul espoir de toute une famille,
qui chaque jour fait face à la famine,
j'avoue j'appréhende, leur déception sera de taille,
autant que la mienne, j'suis de retour au bercail.
 
Nous avons embarqués sur ce bateau,
à quoi resemble l'Europe? moi je ne sais pas trop,
mes parents, m'ont dit de bien veillier sur ma soeur,
ils ont donner toutes leurs économies au passeur,
ça fait maintenant deux jours que nous sommes dans cette cale,
il fait de plus en plus chaud et nous avons la dalle,
je ne sais pas pourquoi j'ai dû fuir de chez moi,
le seul crime que j'ai commis c'est dêtre chinois,
j'ai été exploité dans une usine de couture,
travaillant 15 heures par jour, sans aucune coupure,
j'ai 13 ans, me voila passager clandestin,
si j'arrive à bon port je changerai de destin,
soudain, j'entend des pas, des voix, au dessus de moi,
ce sont les gardes de côtes, mon voyage s'arrête là,
ils nous ont réexpédier, traités comme du bétail,
nous voilà nous aussi de retour au bercail.
 
J'ai vu tous ceux que j'aime mourir sous mes yeux,
quand ces hommes sont entrés et ont ouverts le feu,
j'étais caché dans un placard, se fût si rapide,
je n'parle pas d'homicide mais bien d'un génocide,
j'ai vu ces hommes armés de fusils, de machettes,
ces propres armes que notre état achettent,
j'ai vu des morts, des corps étendus sur les trottoirs,
j'ai voulu partir loin, avant qu'il ne soit trop tard,
voila pourquoi je suis dans ce train d'atterisage,
je m'y suis fofiler avant le décolage,
léquipage ne m'as pa vu, ils n'ont pas vérifier,
aprés plusieurs heures de vol, je suis frigorifier,
je ne sens plus mes mains, je tremble de partout,
il fait trop froid, je doute de pouvoir tenir le coup,
voici l'histoire d'un inconnu dans les moindre détails,
pour moi il n'y aura ni d'arrivée ni d'retour au bercail.


Par MC Pizza:

Lyricalement parlant l'val de marne négro les crocs le bon son par là wai
pa bzoin d'parler j'fé sa calmemen sa va calmer et t'caller façon jeanne calmement ohh
les escroqueri di twa qu'sa paiera mc pizza 2008 ecoute mon peura ohh
soi pa appeuré mon rap est paré pren une part demande a papa un bon son d'para ohh
la tass é là, passon en talasso sa fé du bien poto t'mene en bateau comme talassa ohh
t'es pas lassé, mon flow ta pa laissé sur l'coté en live des coteaux sa déchire le cota ohh
c juste une question d'nécésité la france entiere écoute le pera de nos cité
le val de marne poto pour représenter mc piz pa besoin d'citer la téci ohh


Par Hassib (lemeckiltefaut, veut transformer en rap)

"Wesh ma belle! A ce qui paraît ça marche l'amour.
 Fais gaffe car les "Je t'aime" c'est à la mode de nos jours" DON CHOA
 
 Un jour ma mère m'a dit:
 
 "Elles te disent Je t'aime mille fois par jour, elles donnent tout, mais ensuite elles s'épuisent et au bout de quelques années elles te quittent... Et vont dire Je t'aime mille fois par jour à un autre homme.
 Nous on n'est pas comme ça. On se dit rarement Je t'aime, on ne le dit qu'à un seul homme, et ça dure toute notre vie..."
 
Et elle a raison ma mère. Quand tu fait attention à ce qui se passe autour de toi ou à ce que tu fais toi-même... Combien de Je t'aime par jours? Combien de Je t'aime au telephone? Combien de Je t'aime par sms?
 
 A croire que tu le dis pour mieux te rassurer toi même que tu aimes, de ne pas douter, ou de dire Je t'aime pour entendre Je t'aime en retour. En réalité c'est un Je t'aime que tu braque. C'est la technique du fameux:
 
 "- Je t'aime...
 - (silence)
 - Et toi tu m'aime?
 - Ouai...
 - Oui quoi?
 - Ouai moi aussi."
 
 Le même qui deviendra plus tard lorsque tu aura obtenu le Je t'aime de l'autre:
 
 " - Je t'aime. Et toi tu 'maime?
 - Oui moi aussi Je t'aime.
 - Mais tu m'aime comment?"
 
 Se dire Je t'aime, l'entendre dire par l'autre, et se l'entendre dire soi-même, toute la journée, à chaque sms, sur chaque petit mot, et pour clore chaque conversation télephonique. Un Je t'aime qui en devient fade, qui vient se poser là comme un "bisou" ou un "bonne journée". Un Je t'aime qui n'est plus qu'une suite de lettres, alors que tu devrais le ressentir à chaque fois que tu le dit. Un Je t'aime dont on ne ressent plus sa valeur et sa signification à force d'usure, à force de le dire, de le trainer, de le répéter, de l'entendre...
 
Voilà comment tu a banalisé ce qui devrait enflammer ton coeur et procurer des frissons à ton/ta bien aimé(e) chaque fois qu'il/elle l'entend, le lis, le sent... C'est un Je t'aime que tu ne devrais dire que lorsque tout ton être bouillonne d'envie de le dire, comme ces rares fois où tu le dis à tes parents. Pourtant tu les aimes non? Mais tu ne leur dis presque jamais (ou jamais?), parce vous n'avez pas besoin de vous le dire, vous le savez.
 
 Tu a voulu aller vite, tu a pris le TGV des sentiments, vécu ton amour en ADSL. Mais tu lui a fait perdre ses L. Tu lui même enlevé ses lettres, pour le transformer en Je t'M, puis en JTM, jusqu'au jour où il se transformera en N, par lassitude ou par p'N.

 Nos parents se disent rarement Je t'aime, ne s'embrassent que peu et en intimité, mais chacun de leurs Je t'aime garde toute sa valeur et sa dimension. Ils n'ont pas besoin de se le dire, ils le savent, ils le sentent par leurs regards, ils le voient dans leurs actes l'un envers l'autre. Et leur amour dure toute une vie.
 
 C'est la rareté des choses qui leur donne de la valeur.
 
 Ne lui dit plus que tu l'aimes montre lui.



Par Sinox:

Le sourir entre les lèvre après une longue retrouvailles
entre élèves du collège ou collègue de travail
je retrace des souvenirs
sur photos de classe ou au fond d'un tiroir
des numeros abandonés dans ton repertoire
chui sur que tavé de l'émotion et que t t en transe
le jour où ta retrouver ton ami d'enfance
avant pas besoin d'etre en vacance pour s'marer
aujourdui tu m'aprend que tu vas te marier
ya aussi mon ex je me rapellerai toujours tous les soirs on s'appeller
ya 2 jours par razard je l'ai revus a Chatelet
mais avec une poussette et son fils
comme koi une retrouvaille peut etre triste
ya pas de doute ya des séparations a la fin du mois d'aout
a l'aéroport sa pleure mais moi je devient muet
Inch'Allah on s'retrouve au bled au mois de juillet
en septembre je retrouve mes potes en bas du bloc
sur un blanc:
on s'raconte nos canss va
on m'apprend:
qu' un gars de chez nous s'est fait lanss ba
mais dans sa cellule il aretrouver un mec de sa mif
comme koi un malheur peut etre positif
c'est comme lors d'un deces tavu
au cimitière on revoit des freres qu'on a perdu de vues ...



Par Shaion:
 
Tant de mort

Couplet 1 :

Les graines de la paix ont peine

A germer le mal s'imprègne

Jusque dans nos gênes

Le bien reste à la traîne

Le train de la haine

Entraîne tant de mort

La folie et la démence

Se présente avec éloquence

Faire le mal pour vivre bien… sans remord

La crapulerie enrobé de bonté…plaqué or

Le monde s'envenime

Des villes en ruine

Des champs de mine

Tant de crime

La paix est tristement orpheline

Enfants soldats

Guerre pour un bout de terre

Epuration ethnique

La vie ne vaut guère cher

Marchand d'arme

A l'accent anglo-saxon

Le G8 vous fournira des armes à profusion

Pouvoir privilèges richesse or noir diamant armement comptes aux îles caïman

Les bénéfices ne regardent pas la mort en face

La nébuleuse est plus complexe plus efficace

Refrain :

Tant de mort

Tant de mort

Comment rester tendre par ces temps dehors

Comment rester tendre par ces temps dehors

Couplet 2:

Tant de mort, la mort se marre

Le paix se meurt, le miroir

Reflète un monde noir

Où il ne reste que peu d'espoir

L'espoir de paix au pays

L'espoir de paix sans traïe

L'espoir de paisiblement régler les conflits

Comment rester tendre

Par ces temps dehors

Tant d'effort à faire

Pour parfaire la nature humaine si sévère

L'envers du décor, se détériore

Les causes sont multiples

Oncle SAM est maître à bord

Le pouvoir couleur sang, sans sentiment

Essentiellement,

Est tenu par de sombre gens

Paranoïaque, égocentrique, fou de la gâchette

Etre inhumain, qui tiens le pays d'une forte main

Meurtre, assassinat, parti unique,

Génocide en Europe et même en Afrique

Histoire de bizness

Histoire de peuple en détresse

La guerre apporte des pépettes

Peu importe les pertes

Refrain :

Tant de mort

Tant de mort

Comment rester tendre par ces temps dehors

Comment rester tendre par ces temps dehors

Couplet 3:

Comment rester tendre par ces temps dehors

Comment n'pas entendre le désarroi de tant de mort

Tant de corps encore décore

Le pouvoir sans remords

J'déplore un monde gore

Ronger par l'amour de l'or

Dès lors que la paix s'endort

Triste record

L'égoïsme nous dévore

Jusque dans nos cœurs

Hardcore est la différence entre l'hémisphère nord

Et la demi sphère sud

…la guerre en plein essor

La tendre mort à tant d'remord

De n'avoir pas pris tant de mort

Tant d'enfant infirme

Tant de famine

Tant de famille

Massacré d'une mort indigne

Le temps c'est de l'argent

Et on tuera tous les gens dérangeant

Ces dirigeants aux regards froids

Se sentant toujours à l'étroit

Les pharaons sont de retours

Mais là avec l'artillerie lourde

Il largue x2

Des bombes

La mort les nargue

La marque de fabrique est estampillée Made In G8

Comment s'faire entendre

L'être humain est devenu fou

J'ai empoigné la raison

Et j'n'ai senti aucun pouls

La paix est en pleurs

Elle craque elle a si peur

Elle ne tiens plus le coup elle a besoin de secours

Elle tient une arme dans sa main

Elle tire l'alarme

Trop de vacarme tant de larme le coup part

La balle est dans le crâne

La paix est morrrttte !!! Nannnn !!!!!!

Refrain

 

SOULIMENE:

toujours frais dans mon tiequar petit batard tu veux me tester moi et le ptit boubacar/ ces pour les bates les krikteur les braqueur les getteur bref ses pour tout les mec du secteur/ dreux les bates 30 kil de beux faits pas eux ou tu finira comme nous/ ses pour mon cleon qui garder du canon qui voulet rendre service resultat le balon/ soit pas con/ frx les meilleur pour les grands coeur on des braqueur pas violeur/soit cool papi comme le poto ali/ faits pas comme tony/ can tes venere après ton frere mon te lit rap peut tetre le nouveau 2pac ou biggie/la dou je viens ya des keuf et des tasse des meuf et des liasses de 500 euros et sa pareil pour tout le monde ouè gros/ ses pour tout les potos du ghettos les freros au cachos qui sont tombée pour des braquos/ machallah faits la ièrprie pour in challah gagner le paradis/ tois tu meme tu cherche les caves des bates city nanan ses pas la cachette des leurdi sisi comme kery dit on est pas condamner a l'echec mec lache tes barette garde tes soeurette t1kiet les poches pleines de pepette/ furax 2 mon groupe dreux ses pas la loupe 2.8.1.0.0 baize tout en moto  

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu